description de la leçon

L’exhortation est le fondement de la religion, en d’autres termes, toute la religion n’est qu’exhortation. L’exhortation se fait sur Dieu sur son livre, son messager et les dirigeants des musulmans et sur leur ensemble. A chaque fois que le serviteur reçoit des conseils sur ses choses, sa foi devient alors complète. Quiconque diminue quelque chose sur ça, sa foi se diminue. Le musulman doit prendre en compte la sincérité dans ses conseils et doit déclarer la vérité sans favoriser personne. Alors, il est rassuré auprès de Dieu.

Louange à ALLAH, nous le louons, implorons son aide et lui demandons pardon. Quiconque ALLAH guide, nul ne peut l’égarer et quiconque il égare nul ne peut le guider. J’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’adoration si ce n’est ALLAH, l’unique sans associés et j’atteste que Mouhamed (paix et salut sur lui) est son serviteur et son messager. Que la paix et la bénédiction d’ALLAH soient sur lui, sur sa famille, sur ses compagnons et sur tous ceux qui le suivront jusqu’au jour dernier.

Chers musulmans ! Craignez ALLAH car la crainte révérencielle est la meilleure provision ici-bas et dans l’au-delà. Cherchez à vous rapprocher de Lui et sachez qu'il vous voit, car le bienheureux est celui qui craint Allah et se dirige vers son Seigneur, alors Il lui donne ses bienfaits et le rapproche de Lui.

En effet les décors et clinquants de la vie de ce monde, sa beauté, son divertissement et sa distraction, ne doivent pas être un obstacle (une barrière) entre le croyant pieux et éveillé et le chemin vers Allah à cause de son amour en Allah et de sa détermination à suivre la voie du messager d’Allah (paix et salut sur lui).

Et si l’habitude des gens qui aiment la vie de ce monde est l’attention portée à tout ce qui protège leurs rangs dans ce monde et leurs biens, les gens doués de raison parmi les serviteurs du Miséricordieux font très attention à la protection de leur foi, leur certitude, leur crainte d’Allah, la sincérité concernant l’unicité d’Allah, la Sounna du prophète (paix et salut sur lui), et à la protection des bonnes paroles et des bonnes œuvres.

Frères et sœurs en la foi ! Parmi les enseignements qui montrent la grandeur de l’islam et qui témoignent de l’amour et de la sincère amitié au sein de la communauté musulmane : la « nassiha » c’est à dire : (le conseil).

Donc, écoutez, ouvrez les cœurs et réfléchissez avec vos cerveaux à ces paroles remarquables du meilleur des hommes, Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue), qui rassemblent toute la religion islamique et qui contiennent les biens de la religion et de ce monde, car ces paroles renferment tout bien et avertissent contre tout mal, parce que notre prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a eu le don de faire des phrases concises , ces phrases concises rassemblent beaucoup de significations utiles et importantes ; et il se peut qu’une seule parole renferme l’Islam dans toutes ses facettes, comme sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue), la suivante : (La bienfaisance (la piété) est que tu adores Allah comme si tu le voyais), rapporté par Mouslim, selon le hadith d’Omar (qu'Allah soit satisfait de lui).

Et sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue) : (Le bien est ce avec quoi l’âme et le cœur trouvent la tranquillité ; et le péché est ce qui est fortement enraciné dans l’esprit, qui provoque l’hésitation dans la poitrine et que tu détestes que les gens voient, même si les gens t’éclairent sur cette chose (et te donne leur jugement), (rapporté par Ahmed, et Mouslim a rapporté une partie de ce hadith.)

Ainsi de par ses recommandations à la communauté, en paroles concises, utiles et bénies, le messager d’ALLAH (paix et salut sur lui) a dit : « la religion est le fait de donner de bons conseils aux gens, la religion est le fait de donner de bons conseils aux gens, la religion est le fait de donner de bons conseils aux gens. Nous dîmes pour qui ô messager d’ALLAH ? Il dit : pour ALLAH, son livre, son messager, les dirigeants des musulmans et les musulmans en général » , (rapporté par Mouslim.)

Il ressort de ce hadith l’importance du conseil qui d’après le prophète (paix et salut sur lui) est l’essence de la religion. D’ailleurs donner du conseil aux gens a toujours été un noble caractère. Il fait partie des qualités des prophètes, des messagers et des croyants. ALLAH dit à propos de Noé (paix sur lui) qui parlait à son peuple en leur disant :

(أُبَلِّغُكُمْ رِسَالاَتِ رَبِّي وَأَنصَحُ لَكُمْ وَأَعْلَمُ مِنَ اللّهِ مَا لاَ تَعْلَمُونَ)

« je vous communique les messages de mon seigneur, je vous donne conseil sincère et je sais d’ALLAH ce que vous ne savez pas » (S7 V62.)

Et à propos de Hud (paix sur lui) le coran nous dit :

(أُبَلِّغُكُمْ رِسَالاتِ رَبِّي وَأَنَاْ لَكُمْ نَاصِحٌ أَمِينٌ)

« je vous communique les messages de mon seigneur et je suis pour vous un conseiller digne de confiance » (S7 V68.. )

Salih dit à son peuple :

(يَا قَوْمِ لَقَدْ أَبْلَغْتُكُمْ رِسَالَةَ رَبِّي وَنَصَحْتُ لَكُمْ وَلَكِن لاَّ تُحِبُّونَ النَّاصِحِينَ)

« ô mon peuple je vous avais communiqué le message de mon seigneur et vous avais également conseillé sincèrement. Mais vous n’aimez pas les conseillers sincères » ( S7 V79.)

Le prophète Chou’aib (paix sur lui) a dit à son peuple:

(يَا قَوْمِ لَقَدْ أَبْلَغْتُكُمْ رِسَالاَتِ رَبِّي وَنَصَحْتُ لَكُمْ فَكَيْفَ آسَى عَلَى قَوْمٍ كَافِرِينَ)

« Ô je vous ai bien communiqué le message de mon seigneur et vous ai également donné des conseils. Comment donc m’attristerais-je pour des gens mécréants ? » (S7 V93. )

Propos des croyants de manière générale ALLAH dit :

(لَّيْسَ عَلَى الضُّعَفَاء وَلاَ عَلَى الْمَرْضَى وَلاَ عَلَى الَّذِينَ لاَ يَجِدُونَ مَا يُنفِقُونَ حَرَجٌ إِذَا نَصَحُواْ لِلّهِ وَرَسُولِهِ مَا عَلَى الْمُحْسِنِينَ مِن سَبِيلٍ وَاللّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ)

« pas de reproches aux faibles, ni aux malades, ni à ceux qui ne trouvent pas de quoi dépenser pour la cause d’ALLAH s’ils sont sincères envers ALLAH et son messager. Pas de reproches contre les bienfaiteurs. ALLAH est pardonneur et miséricordieux » (S9 V91. )

En commentant ce verset Ibn Rajab a dit : « c'est-à-dire qu’il n’y a pas de reproches à celui qui ne va pas à la guerre sainte pour une excuse valable, à condition qu’il soit sincère vis-à-vis d’ALLAH et de son messager sur cette excuse car les hypocrites brandissaient des excuses mensongères et s’abstenaient de participer au jihad sans pour autant être sincères vis-à-vis d’ALLAH et de son messager ; alors que le prophète (paix et salut sur lui) a dit : « la religion c’est la sincérité »

Frères et sœurs en la foi ! Le fait de se donner mutuellement de bons conseils est une preuve de sincérité et d’amour. En effet, Alkhaataabi a défini la « nassiha » comme : « vouloir du bien à celui qu’on conseille » ; car celui qui conseille, soit il recommande à celui qu’il conseille de faire un bon acte ou de se comporter bien, soit il le met en garde contre un mauvais comportement ou une mauvaise action. Chaque musulman doit cultiver en lui l’habitude de donner et de recevoir des conseils. Selon Abou Hourayra, le messager d’ALLAH a dit : « les droits du musulmans sur le musulman sont au nombre de six : si tu le rencontres, salue le ; s’il t’invite, réponds à son invitation ; s’il te demande de le conseiller, conseille le ; s’il éternue et loue ALLAH demande à ALLAH de lui faire miséricorde ; s’il est malade, rends lui visite et s’il meurt, suis son cortège funéraire », rapporté par Mouslim

Chers fidèles !

Craignez Allah et ayez peur d’un jour où vous retournerez à Allah et chaque âme sera récompensée pour ce qu’elle aura fait, et ils ne subiront aucune injustice.

Et accrochez-vous à la recommandation du meilleur des hommes (qu'Allah prie sur lui

et le salue) à Mou’âdh, lorsqu’il lui dit :

(Crains Allah partout où tu te trouves ; fais suivre la mauvaise action par une bonne action, elle l’effacera ; et aie des relations avec les gens en ayant un bon comportement). Car il y a une récompense pour chaque bonne action et un châtiment pour chaque mauvaise action ; votre Seigneur sait ce que chaque âme accomplit, Il compte les œuvres des créatures, puis Il les jugera et les payera.

Que le salut et la bénédiction d’Allah soient sur son messager !

Chers musulmans ! Accepter le conseil et bien acquérir le rappel sont une bonne qualité qui montre la raison saine et la noblesse de l’âme de celui qui reçoit le conseil et la pureté de son cœur. Car, il a la conviction que l’homme est imparfait et que la perfection est difficile à atteindre, que les défauts entourent les hommes et que la correction ne vient que d’ALLAH et avec bien sûr l’aide de ceux qui conseillent sincèrement.

En réalité, quiconque refuse d’écouter le conseil, tombe dans l’abîme de l’orgueil et de l’arrogance qui se traduit par le rejet de la vérité, l’attachement à ce qui est faux et le mépris des gens. Il sera parmi ceux pour qui l’on craint une fin tragique, comme ALLAH l’a décrit dans sa parole : «et quand on lui dit : crains ALLAH, il s’entête alors par orgueil dans son péché. Il lui suffit comme châtiment d’avoir l’enfer et quel mauvais lieu de repos » (S2 V206.)

A cause de l’importance du conseil et de son rang élevé, il était la condition du prophète d’ALLAH (paix et salut sur lui) pour quiconque voulait lui prêter serment d’allégeance. C’est pourquoi Jarir Ibn Abdallah dit : « j’ai prêté serment d’allégeance au prophète pour l’accomplissement de la prière, l’acquittement de la zakat, et le conseil pour tout musulman », ( Boukhari et Mouslim)

Chers musulmans ! Le bon conseiller n’est pas celui qui dénigre celui à qui il donne des conseils devant les gens même si ce qu’il dit est vrai. Mais le bon conseiller est plutôt celui qui a un sentiment de tendresse, d’affection et de respect vis-à-vis de celui qu’il conseille. A part son discours de vérité, de sincérité et d’objectivité, il couvre son frère de pitié et de respect en évitant de le vilipender devant les gens. Un homme parmi les prédécesseurs disait : « celui qui fait un sermon à son frère alors qu’ils sont seuls, ceci est alors un conseil et s’il lui fait sermon devant les personnes,il l’aura alors réprimandé » La signification du conseil pour tous les musulmans, c’est : aimer pour eux ce que l’on aime pour soi même ; détester pour eux ce que l’on déteste pour soi même, être miséricordieux envers les petits, respecter les vieux, les soutenir dans la vérité, leur enseigner la religion , leur prescrire le bien et leur interdire le blâmable, les écarter du mal, des mauvaises choses et des dangers qui les menacent. C’est aussi être compatissant envers eux en accomplissant des actes dont les bénéfices leur sont profitables en s’abstenant de leur nuire.

Qu’ALLAH nous fasse faire partie parmi ceux qui écoutent le discours et en suivent le meilleur. Car ce sont ceux là qu’ALLAH a bien guidés et ce sont ceux là les gens doués de raison.