L’EXORTATION A LA QUETE DU LICITE ET L’ELOIGNEMENT DE L’ILLICITE

description de la leçon

La quête du licite est une obligation. Au jour du jugement dernier nul ne fera un pas sauf s’il est questionné à propos de ses biens, où il les a pris et dépensés. Le musulman doit connaitre le moyen le plus licite de la recherche de l’argent. Il doit s’éloigner de l’argent illicite, car tout corps nourri de cet argent est voué à l’enfer.

Louange à ALLAH, nous le louons, implorons son aide et demandons son pardon. C’est auprès d’ALLAH que nous cherchons protection contre les maux de nos âmes et les méfaits de nos actions. Celui qu’Allah guide nul ne pourra l’égarer et celui qu’il égare nul ne pourra le guider. J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée si ce n’est ALLAH, l’unique sans associés et j’atteste que Mouhamed est son serviteur et messager. La plus véridique des paroles est celle d’ALLAH et la meilleure voie est celle de Mouhamed (paix et salut sur lui) ; les pires des choses en matière de religion sont celles inventées, toute chose inventée dans la religion est innovation, toute innovation est égarement et tout égarement mène à l’enfer. Qu’ALLAH nous en préserve.

Chers musulmans ! L’islam est venu parfaire et compléter les vertus morales. C’est ainsi qu’il n’y a de vertu qu’il a omis d’encourager, ni de vice qu’il a négligé de combattre. Le prophète (paix et salut sur lui) a dit : « je n’ai été envoyé que pour parfaire les vertus morales », (rapporté par Al Hakim). Aussi l’islam a-t-il défini la voie que doit suivre le musulman dans ses rapports avec la société et avec autrui. C’est pourquoi à travers ses injonctions et interdictions il vise la création d’une société solidaire dans laquelle règnent la fraternité et l’harmonie.

Frères et sœurs en la foi ! ALLAH nous recommande d’acquérir les biens et la subsistance de manière licite et en même temps il nous interdit de nous emparer des biens d’autrui injustement. ALLAH dit à cet effet :

(فَكُلُواْ مِمَّا رَزَقَكُمُ اللّهُ حَلالاً طَيِّباً وَاشْكُرُواْ نِعْمَتَ اللّهِ إِن كُنتُمْ إِيَّاهُ تَعْبُدُونَ)

« mangez donc ce qu’ALLAH vous a attribué de licite et de bon. Et soyez reconnaissants pour les bienfaits d’ALLAH si c’est lui que vous adorez » (S16 V114).

Il dit encore :

(يَا أَيُّهَا النَّاسُ كُلُواْ مِمَّا فِي الأَرْضِ حَلاَلاً طَيِّباً وَلاَ تَتَّبِعُواْ خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ إِنَّهُ لَكُمْ عَدُوٌّ مُّبِينٌ)

« o gens mangez le licite pur de ce qui existe sur la terre ; ne suivez point les pas du diable car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré » (S2 V168)

En nous interdisant l’acquisition malsaine de biens ou de subsistance le coran dit :

(يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَأْكُلُواْ أَمْوَالَكُمْ بَيْنَكُمْ بِالْبَاطِلِ إِلاَّ أَن تَكُونَ تِجَارَةً عَن تَرَاضٍ مِّنكُمْ)

« ô les croyants, que les uns d’entre vous ne mangent pas les biens des autres illégalement. Mais qu’il y ait du négoce légal entre vous par consentement mutuel » (S4 V29)

ALLAH le très haut dit encore:

(وَلاَ تَأْكُلُواْ أَمْوَالَكُم بَيْنَكُم بِالْبَاطِلِ وَتُدْلُواْ بِهَا إِلَى الْحُكَّامِ لِتَأْكُلُواْ فَرِيقاً مِّنْ أَمْوَالِ النَّاسِ بِالإِثْمِ وَأَنتُمْ تَعْلَمُونَ)

« ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens et ne vous en servez pas pour corrompre des juges pour vous permettre de dévorer une partie des biens des gens injustement et sciemment ». (S2 V 188)

Alors que pour le musulman, le bien de son frère est sacré, il ne lui est donc pas permis de manger son argent en pratiquant ce qui est interdit dans la législation islamique, ou avec une chose fausse dans laquelle il n’y a aucune utilité, car la fraternité de la religion et la compassion humaine l’exigent ; d’après Abou Bakrah (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Votre sang, vos biens et vos honneurs [vos femmes] vous sont interdits les uns les autres) (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.)

Et d’après Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) Le Messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Tout ce qui appartient au musulman est interdit au musulman : son sang, son honneur et ses biens) (Rapporté par Mouslim.)

Frères et sœurs en la foi !

Ceux qui convoitent la part et l'argent des autres ont suivi des chemins de ruse, de trahison et de tromperie, afin de s'approprier les biens des faibles, de s'emparer des droits des pauvres et d'exploiter de manière malsaine la richesse du peuple qui est dans le besoin, qui souffre de la pauvreté. Ils convoitent les biens des autres sans aucune pudeur, ils désirent sans avoir peur, ils écrivent de faux contrats, ils ne tiennent pas leurs promesses, ils utilisent la ruse. Ces gens sont en train d’emprunter des chemins de débauche, utilisant des ruses qui mènent à la perdition, ainsi que le pillage et le vol, au nom de collaborations, du commerce, du mobilier, de l'investissement, de l'économie et de l'épargne.

Frères et sœurs en la foi ! Le musulman doit se soucier de la manière dont il acquiert ses biens et sa subsistance. Est-ce la voie légale et licite ? Car s’il acquiert licitement ses biens, il aura préservé sa dignité et son honneur, et ALLAH mettra sa bénédiction dans tous ses avoirs. C’est pourquoi ALLAH nous incite au travail et à l’application dans les différents métiers, ce qui est d’ailleurs la meilleure source de gain d’après la parole du prophète (paix et salut sur lui) Qui dit : « le meilleur gain est celui qu’on a eu de son propre travail et de manière appliquée », (rapporté par Ahmad.) Il dit encore : « aime lorsque l’un de vous fait un travail, qu’il le fasse à la perfection », (rapporté par Abou Ya’la). En effet, chers musulmans ! la véritable richesse ne correspond pas à posséder trop de biens de ce monde, mais la richesse de l’âme est la véritable richesse.

Ainsi, l’employé doit respecter les droits de l’employeur et son devoir vis-à-vis de son emploi. A-t-il bien fait sa tache ? Est il assidu et ponctuel par rapport aux heures de travail, le début et l’heure de la descente ? L’employeur doit aussi respecter les droits des employés car l’islam qui a exhorté au travail et à la recherche du gain dignement, a établi des règles et principes qui régissent les rapports entre employeurs et employés. Le messager d’ALLAH dit : « il vaudrait mieux que l’un de vous prît une corde, rapportât une charge de bois sur son dos afin de la vendre et qu’ALLAH sauvegardât ainsi sa dignité plutôt que de mendier; que celui-ci lui donne ou lui refuse », (rapporté par Boukhari.)

Parmi les droits de l’ouvrier, il y’ a la perception de son salaire à temps. Le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : «il y a trois catégories d’hommes dont je serai l’adversaire le jour de la résurrection », et il a cité parmi eux : « celui qui ayant à son service quelqu’un qui exécute sa tache ne lui paie pas son dû », (Boukhari.)

Chers musulmans ! Acquérir le licite par la sueur de son front réhausse le rang du musulman aux yeux de son seigneur, car Le Messager d’ALLAH a dit : « personne ne mange un mets meilleur que celui qu’il a gagné par le travail de ses mains ». David (paix sur lui) mangeait ce qu’il avait acquis de ses mains » (Boukhari.)

De la même façon, l’islam classe le gain résultant du commerce parmi les meilleurs gains, parce qu’il s’agit d’un échange utile et licite entre le vendeur et l’acheteur .Si toutefois l’une de ces parties subit un préjudice ou tous les deux, le commerce devient illicite. On a demandé au Messager d’ALLAH : « quel est le meilleur gain »? Il dit : « ce que l’homme acquiert par le travail de ses mains et tout commerce licite », (rapporté par Al Hakim.)

L’islam a exhorté les musulmans à faire preuve d’honnêteté dans le commerce ; le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « le commerçant sincère et honnête sera avec les prophètes, les véridiques et les martyrs », (authentifié par Albani.)

Chers fidèles !

Craignez Allah, sachez qu’Il vous observe, obéissez-Lui et ne Lui désobéissez pas : {O vous qui avez cru ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques} [At-Tawbah : 119].

L’islam exige du commerçant d’être franc et de ne pas mentir ; de ne pas frauder sur la marchandise, mais plutôt présenter les défauts des marchandises aux clients, si défaut il y a de se montrer généreux dans la vente et l’achat et éviter de jurer lors des marchandages. Par ailleurs, le musulman doit éviter toute acquisition illicite de ses biens et de sa subsistance. Pour cela, il doit éviter le vol, la transaction usuraire et tout autre accaparement injuste de biens.

Frères et sœurs en Islam ! Le non respect des principes établis par l’Islam dans la quête de la subsistance entraîne la non bénédiction de ce qui est acquis, mais aussi le malheur et le châtiment que va encourir l’auteur. Le Messager d’ALLAH a dit : « une époque arrivera pendant laquelle l’homme ne se souciera pas de quelle façon il gagne son argent : de façon licite ou illicite. » (rapporté par Boukhari.)

Celui qui vit de l’illicite sa demeure sera l’enfer car Le Messager d’ALLAH a dit : « toute chair qui a grandi en se nourrissant de l’illicite, l’enfer sera sa demeure », (rapporté par Tirmizi.) Où sont donc ceux dont la chair a grandi avec les gains des jeux de hasard, le salaire des devins, des sorciers et des magiciens, avec les gains des prostitués et des musiciens, avec le prix de tout ce qui est interdit comme les cigarettes, l’alcool, la drogue, le vol et l’usurpation, la violation des droits , en cachant les défauts des marchandises, en trichant, en augmentant injustement les prix, en mangeant l’argent des orphelins et l’argent issu de la corruption ?

Chers fidèles ! Craignez ALLAH sachez qu’il vous observe. Obéissez lui et ne lui désobéissez pas. Ne vendez pas votre honneur, votre dignité et votre religion pour une poignée d’argent. Ne mangez pas l’argent illégalement et en utilisant la ruse et le vol. Rappelez vous le jour où vous serez présentés devant votre Seigneur pour rendre compte de comment vous avez acquis vos biens et où vous les avez dépensés. Or ce jour là la richesse et l’argent ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à ALLAH avec un cœur sain.

Donc, soyez miséricordieux envers le pauvre et le faible, Le Miséricordieux, Le Bienveillant vous pardonnera.

O ALLAH, nous te demandons un savoir utile, une subsistance licite et pure et une œuvre agréée.

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur le prophète, sur sa famille, sur ses compagnons et sur tous ceux qui Le suivront, jusqu’au jour dernier !