MISE EN GARDE CONTRE LES FAUTES COMMISES PAR LA LANGUE

description de la leçon

La langue est l’un des bienfaits que Dieu a accordé à ses serviteurs. Le serviteur doit être reconnaissant envers Dieu pour ces bienfaits. Il doit maitriser sa langue pour éviter la colère d’Allah. Il doit l’utiliser pour que Dieu se satisfasse de lui. L’importance que le prophète (psl) a donnée à cela était sans limite. Il a considéré la maitrise de la langue comme le fondement du bien. Il le conseillait à sa famille. Ce qui entraine l’entrée de l’individu à l’enfer, c’est les méfaits de sa langue.

Louange à ALLAH qui a appris à l’homme à s’exprimer clairement et lui a assigné la responsabilité de contrôler tout ce qu’il profère comme parole. J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration si ce n’est ALLAH. J’atteste que Mouhamed est son serviteur et messager. Que la bénédiction et la paix d’ALLAH soient sur lui, sur sa famille, sur ses compagnons et sur tous ceux qui les suivront sur le droit chemin jusqu’au jour dernier.

Chers musulmans ! Craignez ALLAH car la crainte d’ALLAH est la meilleure provision ici-bas et dans l’au-delà. Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité sauf celui qui vient à ALLAH avec un cœur sain.

Frères et sœurs en la foi ! Le fait que l’homme prête beaucoup d’attention à la perfection de sa religion, ou que son islamisme soit bon, que sa foi soit correcte et qu’elle augmente, et que sa langue soit préservée des dérapages, est une preuve apparente et un signe évident de sa sagesse, de la droiture de son chemin et de la perfection de sa réussite.

C’est ainsi que Le Messager qui s’est toujours évertué à indiquer le bien à sa communauté, nous a orientés vers une politesse complète, une qualité noble et un bon comportement grâce auquel l’islam de l’homme est bon et lui permet par ailleurs de protéger sa langue des dérives de la langue. Et ceci selon le hadith d’Abou Houréïra qui dit : « Le Messager d’ALLAH (paix et salut sur lui) a dit : « le fait de ne pas se préoccuper de ce qui ne le concerne pas, fait partie du bon islam de l’homme », (rapporté par Tirmizi, Ibn Majah et Ibn Hibaan.)

Frères et sœurs en islam ! La langue est un immense bienfait d’ALLAH sur les individus. ALLAH dit :

(أَلَمْ نَجْعَل لَّهُ عَيْنَيْنِ (8) وَلِسَاناً وَشَفَتَيْنِ (9))

« ne lui avons-nous pas assigné deux yeux et une langue et deux lèvres ? » (S85 V8 et 9.) C’est un outil de communication entre les individus et aussi un outil d’adoration du seigneur. Par contre, si ce bienfait n’est pas utilisé à bon escient, il devient alors la source de tous les méfaits.

En effet, Mou’az Ibn Jabal a dit : « je dis : ô messager d’ALLAH (paix et salut sur lui) serons nous jugés à propos de ce que nous disons ? Le prophète lui dit : que ta mère te perde. O Mou’az ne sais tu pas que les gens ne tombent dans l’enfer sur leur visage qu’à cause de ce que leur langue a récolté ? » (rapporté par Tirmizi.)

Le bon musulman est celui qui ne parle que lorsque la parole est utile et quand il parle, il dit vrai. Car l’islam nous enseigne de rester silencieux si nous n’avons pas de bonnes paroles à dire. Le prophète (paix et salut sur lui) a dit à cet effet : « que celui qui croit en ALLAH et au jour dernier dise du bien ou qu’il se taise », (rapporté par Boukhari et Mouslim.)

Chers croyants !

La bonne parole ne procure que des retombées bénéfiques, alors que la mauvaise parole a ses conséquences catastrophiques ; et Allah a donné un exemple pour ces deux paroles :

(أَلَمْ تَرَ كَيْفَ ضَرَبَ اللّهُ مَثَلاً كَلِمَةً طَيِّبَةً كَشَجَرةٍ طَيِّبَةٍ أَصْلُهَا ثَابِتٌ وَفَرْعُهَا فِي السَّمَاء (24) تُؤْتِي أُكُلَهَا كُلَّ حِينٍ بِإِذْنِ رَبِّهَا وَيَضْرِبُ اللّهُ الأَمْثَالَ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمْ يَتَذَكَّرُونَ (25) وَمَثلُ كَلِمَةٍ خَبِيثَةٍ كَشَجَرَةٍ خَبِيثَةٍ اجْتُثَّتْ مِن فَوْقِ الأَرْضِ مَا لَهَا مِن قَرَارٍ (26))

{N'as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel ? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose des paraboles à l'intention des gens afin qu'ils s'exhortent. Et une mauvaise parole est pareille à un mauvais arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n'a point de stabilité} [Ibrahim : 24-26].

L’individu qui ne contrôle pas sa langue dans la justesse peut facilement dire des futilités, des choses malsaines et de ce qui ne le concerne pas. Et ceci peut être la porte de sa perdition. D’après Abou Hourayra (ALLAH est satisfait de lui), Le Messager d’ALLAH, paix et salut sur lui, a dit : « il se peut que le serviteur prononce une parole à laquelle il ne prête aucune attention et à cause de cette parole, il tombe dans l’enfer à une distance plus éloignée entre l’est et l’ouest », (rapporté par Boukhari.)

D’après Bilal Ibn Harith (ALLAH est satisfait de lui), Le Messager d’ALLAH a dit : « l’homme prononce parfois une parole dont ALLAH est satisfait sans penser qu’elle atteigne ce qu’elle atteint et ALLAH lui écrit grâce à cette parole sa satisfaction jusqu’au jour où il le rencontrera ; et l’homme prononce parfois une parole qui met ALLAH en colère sans penser qu’elle atteigne ce qu’elle atteint et ALLAH lui écrit à cause de cette parole jusqu’au jour où il le rencontrera », (rapporté par Tirmizi et Ibn Majah.)

Chers fidèles ! La bonne parole est un profit tandis que la mauvaise parole est un péché. Le vrai musulman est celui qui ne cause aucun tort aux musulmans par sa langue, ni avec sa main. Il évite de ce fait de répandre entre les gens la calomnie, le mensonge et la médisance. Il évite de semer la discorde entre les gens, de séparer ceux qui s’aiment, de mettre la haine entre les époux car l’auteur de ces actes a reçu la menace de l’enfer et de la mauvaise demeure. D’après Houzayfa (ALLAH est satisfait de lui),Le Messager d’ALLAH (paix et salut sur) a dit : « le calomniateur (celui qui rapporte les paroles entre les gens afin de semer la discorde entre eux) n’entrera pas au paradis », (rapporté par Boukhari et Mouslim.)

En outre les mauvaises paroles sont les paroles de mécréance : c'est prononcer une chose qui annule la croyance et dire ce qui s'oppose à la soumission ; cela correspond aussi à accuser, à se moquer et à dénigrer la religion. Quiconque se moque d'Allah ou de Ses versets ou de Ses ordres ou de Sa promesse ou de Sa menace, ou se moque de Son Messager Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) ou injurie [blasphème] les lois de Sa religion, sortira alors de sa foi et deviendra mécréant après avoir été musulman :

Allah dit au sujet des hypocrites qui se moquaient du prophète et de ses compagnons en proférant à leur égard des propos injuriés :

(قُلْ أَبِاللّهِ وَآيَاتِهِ وَرَسُولِهِ كُنتُمْ تَسْتَهْزِئُونَ (65) لاَ تَعْتَذِرُواْ قَدْ كَفَرْتُم بَعْدَ إِيمَانِكُمْ)

{Dis : "Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son Messager que vous vous moquiez ?". Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru} [At-Tawbah : 65-66].

IL dit encore :

(يَحْلِفُونَ بِاللّهِ مَا قَالُواْ وَلَقَدْ قَالُواْ كَلِمَةَ الْكُفْرِ وَكَفَرُواْ بَعْدَ إِسْلاَمِهِمْ)

{Ils jurent par Allah qu'ils n'ont pas dit (ce qu'ils ont proféré), alors qu'en vérité, ils ont dit la parole de la mécréance et ils ont rejeté la foi après avoir été musulmans}[At-Tawbah : 74].

Et ceux qui considèrent que mettre en application la législation d'Allah et la Sounna de Son

Messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) est un durcissement de la civilisation, une rigidité du cerveau, une monopolisation et une réversion de la civilisation, auront alors dit la parole de mécréance, commis un grand péché, et la parole des hypocrites ressemble à leur parole quel que soit le masque sous lequel ils se cachent en prétendant vouloir conseiller, apporter la réforme, et en ayant l'apparence d'être sincères et bienfaisants ; Allah fera toujours sortir ce qu'ils cachent :

(أَمْ حَسِبَ الَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ أَن لَّن يُخْرِجَ اللَّهُ أَضْغَانَهُمْ (29) وَلَوْ نَشَاء لَأَرَيْنَاكَهُمْ فَلَعَرَفْتَهُم بِسِيمَاهُمْ وَلَتَعْرِفَنَّهُمْ فِي لَحْنِ الْقَوْلِ وَاللَّهُيَعْلَمُ أَعْمَالَكُمْ (30))

{Ou bien est-ce que ceux qui ont une maladie au cœur escomptent qu'Allah ne saura jamais faire apparaître leur haine ? Or, si Nous voulions Nous te les montrerions. Tu les reconnaîtrais certes à leurs traits ; et tu les reconnaîtrais très certainement au ton de leur parole} [Mohammed : 29-30].

Leur parole n'est qu'un papotage, leur pensée n'est qu'un babillage et une divagation orgueilleuse :

(الْمُنَافِقُونَ وَالْمُنَافِقَاتُ بَعْضُهُم مِّن بَعْضٍ يَأْمُرُونَ بِالْمُنكَرِ وَيَنْهَوْنَ عَنِ الْمَعْرُوفِ وَيَقْبِضُونَ أَيْدِيَهُمْ نَسُواْ اللّهَ فَنَسِيَهُمْ إِنَّ الْمُنَافِقِينَ هُمُ الْفَاسِقُونَ)

{Les hypocrites, hommes et femmes, appartiennent les uns aux autres. Ils commandent le blâmable, interdisent le convenable, et replient leurs mains (d'avarice). Ils ont oublié Allah et Il les a alors oubliés. En vérité, les hypocrites sont les pervers} [At-Tawbah : 67].

Craignez Allah, sachez qu'Il vous observe, obéissez-Lui et ne Lui désobéissez pas :

{O Vous qui avez cru ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourrez qu'en pleine soumission} [Aali Imraane].

Et sachez que deux anges nobles écrivent et conservent toutes vos paroles :

(مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ)

{Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire}[Qaaf : 18].

Quant à la médisance c’est une langue mordante, une violation des honneurs, une moquerie, une accusation et une chute dans l’abîme. Le châtiment de la médisance est dur et sa destination est horrible. D’après Anas (ALLAH est satisfait de lui) Le Messager d’ALLAH (paix et salut sur lui) a dit : « lorsque je fis l’ascension dans les cieux, je suis passé à côté de certaines personnes qui avaient des ongles en fer et qui se griffaient le visage et la poitrine. Je dis alors : « qui sont ceux-ci ô Gabriel ? »- Il dit : « ce sont ceux qui mangent la chair des gens et qui disent du mal d’eux », (rapporté par Ahmad et Abou Daoud.)

A propos toujours de la médisance, le coran dit :

(وَلَا يَغْتَب بَّعْضُكُم بَعْضاً أَيُحِبُّ أَحَدُكُمْ أَن يَأْكُلَ لَحْمَ أَخِيهِ مَيْتاً فَكَرِهْتُمُوهُ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ تَوَّابٌ رَّحِيمٌ)

« ne médisez pas les uns les autres. L’un de vous aimerait il manger la chair de son frère mort ? Non ! Vous en auriez horreur. Et craignez ALLAH car ALLAH est grand accueillant au repentir ; très miséricordieux » (S49 V12)

Chers musulmans ! Y a-t-il une menace plus terrible que celle-ci ? Quand allons nous empêcher nos langues de tomber dans ces péchés ? Et quand allons nous, nous repentir et arrêter de prononcer ces mauvaises paroles.

En réalité le calomniateur ne réussit pas, celui qui maudit souvent est voué à la perdition et celui qui prononce des propos obscènes n’obtiendra pas le succès. D’après Ibn Mas ‘oud (ALLAH est satisfait de lui), Le Messager d’ALLAH ( paix et salut sur lui ) a dit : « le musulman n’est pas calomniateur, il ne maudit pas souvent et il ne prononce pas de propos obscènes », (rapporté par Tirmizi.)

D’ailleurs le contrôle de la langue s’effectue à tout moment car toutes les paroles que l’homme prononce sont inscrites dans les pages du livre de ses actions et il sera jugé pour ses paroles afin qu’il sache que la parole a des responsabilités et des conséquences comme ALLAH le dit :

(مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ)

«il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire » (S50 V18)

Frères et sœurs en la foi ! On rapporte que Hassane Albasri disait : « parmi les signes qui montrent qu’ALLAH se détourne de son serviteur, le fait qu’il le fasse se préoccuper de ce qui ne le concerne pas »

Ainsi celui qui est doué d’intelligence, espère obtenir la satisfaction d’ALLAH et le paradis dans l’au-delà doit se préoccuper de ses affaires et protéger sa langue. Il doit considérer que ses paroles font partie de ses actions et de ce fait il ne parlera que de ce qui le concerne.

Que le tout puissant affermisse nos langues dans la droiture et les protège contre les méfaits de la parole.