Nécessité de la sunna

description de la leçon

Qui hait le prophète ? Personne. Mais est ce que chacun de nous a raison dans son appel ? Prétendre aimer le prophète est une chose très simple que chacun peut faire. Mais quelle est le véritable signe de cet appel ? C’est le fait de le suivre …Suivre la tradition du prophète Mohamed (PSL) et rester dans celle –ci. Le degré de ton observance sera à l’origine de l’ampleur de ton appel.

Toutes Les louanges sont à Allah, l’unique, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré non plus. Et nul n’est égal à Lui. Nous le louons et reconnaissons Ses innombrables bienfaits sur nous. J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’être adoré en dehors d’Allah, celui qui a parachevé pour nous Sa religion. J’atteste que Mouhammad est Son serviteur et messager.

En effet, il fait partie des caractères des gens de la sunna et du consensus, de suivre les enseignements du messager et de ses compagnons parmi les émigrés et les auxiliaires et de suivre la recommandation du prophète PSL quand il dit : « suivez ma sunna et celle des Khalifs bien guidés après moi. Cramponnez-vous-y et attachez-vous en fermement. Prenez garde aux innovations dans la religion, car toute innovation est hérésie et tout hérésie est égarement ».

Il fait partie aussi des principes des gens de la sunna et du consensus, le fait de savoir et de croire avec fermeté que la meilleure des paroles est celles d’Allah et la meilleure des voies est celle tracée par le prophète Mouhammad. Ils mettent la parole d’Allah au-dessus de toute autre parole, de même, la voie du Prophète demeure pour eux celle de la droiture et de la lumière qui mène vers la demeure du salut. Allah dit à ce propos :

(وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ وَلَا مُؤْمِنَةٍ إِذَا قَضَى اللَّهُ وَرَسُولُهُ أَمْراً أَن يَكُونَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ مِنْ أَمْرِهِمْ وَمَن يَعْصِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ ضَلَّ ضَلَالاً مُّبِيناً (36))

« Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré, certes, d'un égarement évident ». (Sourate Al akhzab, verset 36.)

Frères et sœurs en la foi, craignez Allah en suivant la sunna du Prophète et en évitant l’innovation dans la religion.

Et sachez qu’il n’y a aucun acte d’adoration qui peut nous procurer l’agrément d’Allah sans que le prophète ne nous l’ait enseigné et nous ait recommandé de le faire. Il n’y a également aucune chose qui peut attirer le dur châtiment d’Allah sans que le Prophète ne nous ait mis en garde contre elle et nous l’ait interdit. En outre, chers fidèles ! l’innovation dans la religion fait partie des choses qu’il a rigoureusement interdit. Il dit dans un hadith rapporté par Muslim : « je vous ai laissé deux choses : si vous y accrochez fermement, vous ne serez jamais égarés. Le livre d’Allah et la sunna de Son messager PSL ». Il dit par ailleurs : « quiconque accompli une œuvre sur laquelle il n’a pas eu notre commandement, cette œuvre sera rejetée ». Il retombe de ce hadith et parmi tant d’autres qu’il n’y a pas une exception sur les formes d’innovation.

Car le prophète PSL a dit « toute innovation est hérésie et tout hérésie est égarement ». Donc le fait que les gens considèrent certaines innovations dans l’Islam comme bonne, ne peut être valable. C’est pourquoi l’éminent Imam Malick dit : « quiconque crée une innovation dans l’Islam et prétend que ceci est bonne et acceptable, ceci équivaut à dire que le Messager a trahit la mission qu’Allah lui avait confié, par ce qu’Allah a dit :

(كملت لكم دينكم)

« Aujourd’hui, j’ai parachevé pour vous votre religion » (Sourate Al ma ida, verset 3). Donc tout ce qui n’était pas considéré comme acte d’adoration jusqu’à ce jour ne pourra plus être comme tel.

Chers fidèles ! Dans le vécu actuel des musulmans, nous sommes témoins de beaucoup de pratiques qui n’ont pas de fondements dans la religion, celle-ci se reflètent dans leurs paroles, leurs actes rituels et leur croyances. De ce fait, il y a certains qui ont comme croyance que l’Islam est vécu en deux dimensions. La première concerne le commun. Ce dernier est tenu de respecter toutes les règles de l’Islam. Il doit suivre les textes à la lettre et éviter toutes transgressions des lois établies par l’islam. La deuxième dimension est réservée à une élite. Et celle-ci prétend qu’il l’est permis de commettre certaines pratiques blâmables par les textes islamiques. Une telle conception est erronée. En vérité, tout ce qui est contraire à la législation (la charia) que ce soit une croyance ou n’importe quel autre acte est de la pure mécréance.

Chers croyants ! Ce que tout musulman doit faire c’est de mesurer l’acte des gens par rapport au livre d’Allah et à la sunna du prophète PSL.

Tout ce qui est contraire aux textes doit être rejeté. Comme le dit le hadith « celui qui apporte dans notre religion une innovation qui lui est étrangère, celle-là est à rejeter » (Bukhary et Muslim.)

Il n’y a pas de chemin valable qui peut nous sauver du châtiment d’Allah et nous mener vers le paradis si ce n’est la voie du Messager d’Allah PSL.

Aucune créature ne peut obtenir l’agrément d’Allah et son Paradis si ce n’est par le biais de suivre son prophète PSL. Quiconque ne croit pas aux propos du Messager et ne le suit pas dans ses commandements ne peut être croyant à plus forte raison qu’il soit un soi-disant « walyy » ou bien aimé de Dieu. Même si on le voyait en train de voler dans les airs ou de marcher sur l’eau ou d’accomplir des choses extraordinaires.

Si on regarde les actes d’un soit disant aimé de Dieu et qu’on voit qu’ils ne sont pas conformes aux Coran et à la sunna, c’est-à-dire que ce premier commet les interdits comme les innovations, le chirk (ou associationnisme), les formes de désobéissance, la fornication, boire de l’alcool, avoir plus de quatre femmes ensemble, danser, etc. et n’accomplit pas les obligations comme la prière en commun, le jeûne, le pèlerinage, la zakat, etc. une telle personne, même avec l’accomplissement de choses surnaturelles, fait partie des alliés de Satan. Il est dans l’égarement et dans la perdition.

Cher fidèle ! Astreint-toi à la sunna du messager d’Allah PSL, car celle-ci est la vérité, la lumière et le salut.

Ibn taymya dit : « la sunna c’est comme la pirogue du Prophète Mouhammad, ceux qui s’y étaient embarqués sont sauvés, et ceux qui s’étaient abstenus de monter à bord ont péri ».

Evite l’innovation dans toutes ses formes car l’innovation est égarement. Et sache que Satan, notre ennemi déclaré, aime l’innovation plus que les autres pêchés. Car celui qui commet un pêché reconnait qu’il a commis un interdit, c’est pourquoi il pourra se repentir.

Par contre, les gens qui commettent les innovations dans l’Islam, et s’en accrochent fermement, ne vont en aucun cas se repentir parce que Satan leur a embelli leurs actes jusqu’à ce qu’ils le considèrent comme de bonnes œuvres. De ce fait, ils ne vont jamais se repentir.

C’est au sujet de ces gens qu’Allah dit :

(قُلْ هَلْ نُنَبِّئُكُمْ بِالْأَخْسَرِينَ أَعْمَالاً (103) الَّذِينَ ضَلَّ سَعْيُهُمْ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَهُمْ يَحْسَبُونَ أَنَّهُمْ يُحْسِنُونَ صُنْعاً (104))

« Dis : “Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien.» (Sourate Al kahf, versets 103 - 104.) Qu’Allah fasse que nous ne soyons pas parmi eux.

Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Nous nous repentons vers ce Seigneur, nous lui demandons pardon et nous refugions auprès de lui contre tous les maux. Celui qu’Allah guide, c’est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, il ne trouvera alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie.

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur son serviteur et messager Mouhammad, sa famille, ses compagnons et sur tous ceux qui suivront sa voie jusqu’au jour de la résurrection. Amine

Pour terminer, frères et sœurs en la foi, nous aimerions citer trois parmi les causes de l’innovation.

La première c’est l’imitation aveugle et le fanatisme. La plupart des innovateurs imitent leurs parents, leurs maîtres et sont fanatiques dans leur appartenance confrérique. Allah dit à ce propos :

(وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ اتَّبِعُوا مَا أَنزَلَ اللّهُ قَالُواْ بَلْ نَتَّبِعُ مَا أَلْفَيْنَا عَلَيْهِ آبَاءنَا أَوَلَوْ كَانَ آبَاؤُهُمْ لاَ يَعْقِلُونَ شَيْئاً وَلاَ يَهْتَدُونَ (170))

« et quand on leur dit, suivez ce qu’Allah à fait descendre, ils disent : non, mais nous suivons les coutumes de nos ancêtres » (sourate Al baqarat, verset 170.)

La deuxième chose qui pousse les gens à commettre le bid’a c’est la passion, Allah le très Haut dit :

(وَلَا تُطِعْ مَنْ أَغْفَلْنَا قَلْبَهُ عَن ذِكْرِنَا وَاتَّبَعَ هَوَاهُ وَكَانَ أَمْرُهُ فُرُطاً)

« Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier ». (Sourate Al kahf, verset 28.)

Un savant parmi les salafs disait : « ils n’ont délaissé la sunna que par l’orgueil dans leur cœur ».

La troisième et dernière cause de l’innovation c’est le fait de s’appuyer uniquement sur la raison en matière de religion. Car quiconque s’appuie sur sa simple raison et met à côté les textes coraniques et les hadiths du prophète PSL ou prend l’un en excluant l’autre, celui-là, est certes égaré d’un égarement évident.

Ce que le musulman doit faire c’est de prévaloir les textes sur sa raison. Allah dit :

(وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ)

« Prenez ce que le messager vous donne et ce qu’il vous interdit abstenez-vous en. Et craignez Allah car Allah est dur en punition ». (Sourate Al hashr, verset 7.)

Qu’Allah nous donne la volonté et la détermination nécessaires afin que nous suivions notre prophète le véridique (PSL). Qu’Il fasse de sorte que tous les hommes soient conscients de l’importance de suivre et d’appliquer sa sunna, et qu’Il nous donne aussi la chance et la capacité de le suivre et de l’appliquer dans toute situation. Il est capable de de nous accorder cela.