description de la leçon

Le mois de ramadan est un mois béni, on y ouvre les portes du paradis et ferme celles de l’enfer. Dieu là choisi parmi tant de mois et y a fait la nuit du destin qui est mieux que 10 nuits. C’est ce qui fait que le prophète y faisait un effort inégalable rien que pour atteindre cette nuit. Il convient aux musulmans de profiter de cette nuit bénie particulièrement par la retraite qui est la meilleure action pendant ces nuits

Louanges à Allah Seigneur des mondes, Celui qui nous a crées et nous a donné l’occasion de jeûner le mois de Ramadan jusqu’à ses derniers instants. Cette période durant laquelle Allah a placé la nuit de la Destinée ou Laylatoul Qadr pendant laquelle le Coran est révélé à notre cher Prophète pour sortir l’humanité des ténèbres de la mécréance et de l’ignorance aux lumières de la croyance et de la guidance. Allah le très Haut dit :

إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ (1) وَمَا أَدْرَاكَ مَا لَيْلَةُ الْقَدْرِ) 2 ( لَيْلَةُ الْقَدْرِ خَيْرٌ مِّنْ أَلْفِ شَهْرٍ (3) تَنَزَّلُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّوحُ فِيهَا بِإِذْنِ رَبِّهِم مِّن كُلِّ أَمْرٍ (4) سَلَامٌ هِيَ حَتَّى مَطْلَعِ الْفَجْرِ (5)

« Nous l’avons, certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al Qadr. Et qui te diras ce qu’est la nuit d’Al Qadr ? La nuit d’Al Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit (Djibril) par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. » (Sourate 97.)

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son serviteur et messager Mouhammad, sa famille, ses compagnons et sur tous ceux qui suivront leur voie jusqu’au jour du jugement dernier, le jour où il n’aura plus la possibilité de prier, de jeûner, de faire de bonnes œuvres, même si certaines personnes qui avaient mal géré leur vie ici-bas tenteront de proposer à Allah un retour sur terre.

Allah le Très Haut nous a gratifié en nous faisant appartenir à la communauté de Mouhamad paix et salut sur lui. Il nous a aussi gratifié de cette nuit par miséricorde, car Il sait que nous sommes négligents dans beaucoup de domaines et que notre espérance de vie est courte par rapport aux communautés qui nous ont précédé. Celles-ci vécurent des années durant. Noé (PSL), par exemple, est resté pendant neuf cent cinquante (950) années à faire le prêche à son peuple.

La nuit d’Al Qadr renferme beaucoup de bienfaits, cause pour laquelle le Prophète, en ces moments précis, redoublait d’efforts dans son adoration et incitait ses compagnons et à travers eux toute sa communauté à faire autant. C’est ainsi qu’il disait dans un hadith rapporté par Bukhary et Muslim : « Celui qui adore Allah dans cette nuit par foi et espérance de la rétribution divine verra tous ses péchés expiés ».

La nuit exacte était connue de notre Prophète au début. C’est ainsi que Ibn Uyayna disait si dans le Coran Allah dit ( وما أدراك)

Cela veut dire que c’est quelque chose qu’Il a fait savoir au Prophète. Mais s’Il dit ( وما يدريك) cela veut dire qu’Ile ne lui a pas donné connaissance de cette chose. Cependant la connaissance fut effacée du fait d’une dispute entre deux musulmans. Selon ‘Ubadat Ibn As Sâmit, le Prophète est sorti un jour pour nous annoncer la nuit d’Al Qadr et il y eut une dispute entre deux gens et ce dernier de dire « j’étais sorti pour vous donner une information de la nuit d’Al Qadr alors qu’un tel et tel se disputaient. On me la fit oublier. Peut être que c’est mieux pour vous. Mais cherchez-la dans les 25e, 27e ou 29e ». (Rapporté par Bukhary.)

Certes c’est mieux pour nous et c’est une miséricorde comme l’a si bien dit notre Prophète bien aimé paix et salut sur lui. Car cela doit nous inciter à faire plus d’efforts dans les dix dernières nuits sans se suffire à une seule nuit ; ainsi la rétribution sera plus importante et on sera sûr d’avoir adoré Allah dans cette nuit. C’est pour cela que notre mère Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, disait : le Prophète a dit : « cherchez la nuit d’Al Qadr dans les dix dernières nuits impaires de Ramadan. »

Cette nuit a un mérite par rapport aux autres nuits et ceci pour de nombreuses raisons, parmi lesquelles :

• Le fait que cela expie les péchés antérieurs comme l’a rappelé le Prophète lorsqu’il disait : « Celui qui adore Allah dans cette nuit par foi et espérance de la rétribution divine verra tous ses péchés expiés. »

• Une seule nuit qui vaut mille mois, soit 83 ans et 4mois. Alors que la communauté de Muhammad a une vie très courte. Rares sont ceux qui vivent plus de 60ans car le Prophète avait dit que l’espérance de vie des gens de sa communauté est entre 60 et 70ans.

• Cela nous permet de faire beaucoup d’actes de dévotion en cette période surtout que nous ne savons pas avec exactitude quelle est cette nuit.

• Ces dix dernières nuits sont meilleures que toute autre nuit. Pour ce qui est des meilleurs jours, il s’agit des dix premiers jours de Zul Hijja.

Même si certains hadiths donnent des nuits exactes cela n’est valable que pour les années dans lesquelles le prophète paix et salut sur lui l’avait dit. Et ce qui montre que cette date n’est pas fixe c’est le fait que les dates données par ce noble Prophète changeaient d’une année à l’autre.

Cet oubli est donc meilleur pour nous afin que l’on revivifie la sunna de Muhamad. Selon notre mère Aïcha lorsque venaient les dix dernières nuits de Ramadan le Prophète redoublait d’efforts en termes d’adoration, passait des nuits blanches et réveillait sa famille كان النبي (ص) إذا دخل العشر شد مئزره وأحيى ليله وأيقظ أهله

En ces moments aussi le Prophète était plus généreux en aumône et charité. C’est ainsi que Aïcha disait que le Messager est toujours généreux mais il était plus généreux pendant les dix derniers jours lorsque l’ange Gabriel lui rendait visite.

Ces dix dernières nuits sont aussi les nuits du coran, car c’est dans la nuit d’Al Qadr que ce livre saint fut révélé d’où la parole divine

إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ

« nous l’avons fait descendre dans la nuit d’Al Qadr ».

Pendant ces moments l’ange Gabriel venait réviser le coran avec le Prophète et l’année où il quitta ce bas monde l’ange révisa à deux reprises le coran avec lui.

Parmi les actes d’adoration dont le Prophète s’acquittait pendant les dix derniers jours de ramadan figure l’« i ‘tikâf » qui est une retraite spirituelle dans la mosquée afin de s’adonner exclusivement à l’adoration divine par les prières, la lecture du coran, le dhikr et autres. Cet

i ‘tikâf peut se faire dans toutes les mosquées où l’on fait la prière du vendredi. Car le musulman s’il le commence ne doit plus sortir de son endroit que pour des besoins naturels.

Selon ‘Abdoullâh ben Omar « le Prophète faisait cette retraite spirituelle pendant les dix derniers jours de Ramadan. »

Dans un hadith rapporté par Bukhary notre mère Aïcha de dire « le Prophète faisait l’« i ‘tikâf jusqu’à sa mort et après lui ses épouses ont fait autant. »

Le nombre de jours que l’on peut consacrer à cette retraite n’est pas fixe, c’est selon la disponibilité du croyant.

Chers frères chères sœurs en la foi, voici donc la voie à suivre, la voie de la spiritualité tant recherchée durant ce mois de ramadan, concourons donc vers elle et faisons part à nos prochains. Essayons toujours de coïncider nos adorations avec cette nuit de bonheur. Par la Miséricorde du tout Puissant, nous auront les récompenses promises. Qu’Allah accepte nos œuvres et nous guide sur la bonne voie.

Louange à Allah créateur des humains et de tout ce qui est dans l’univers. Il a amené les hommes et les djinns sur terre pour qu’ils l’adorent.

Que Sa paix et Sa bénédiction soient sur son prophète Mouhammad, sa famille et ses compagnons.

Frères et sœurs, nous devons savoir que l’ »i’tikaf » est un moment de dévotion et d’adoration qui a pour finalité de se rapprocher davantage d’Allah par des actes surérogatoires pour que ce Dernier l’aime et soit son Allié.

Rappelons-nous de ce hadith du Prophète paix et salut sur lui lorsqu’il disait qu’Allah a dit que son serviteur ne cesse de se rapprocher de Lui par des actes surérogatoires jusqu’à ce qu’Il l’aime et lui donne tout ce qu’il veut.

Durant ce moment il se départit de toutes les jouissances mondaines, même de ses épouses, il ne doit pas avoir avec elles certaines relations, à part le fait qu’elles peuvent lui rendre visite pour un moment. C’est pour cela qu’Allah le Sage dit dans le Coran :

وَلاَ تُبَاشِرُوهُنَّ وَأَنتُمْ عَاكِفُونَ فِي الْمَسَاجِدِ

« Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite spirituelle dans les mosquées. » (Sourate 2, Verset 187)

C’est aussi ce que font les serviteurs d’Allah comme nous le dit le Coran

وَالَّذِينَ يَبِيتُونَ لِرَبِّهِمْ سُجَّداً وَقِيَاماً

« ceux qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur » (S 25 V 64.)

Dans un autre verset Allah faisant l’éloge de ses serviteurs, dit :

تَتَجَافَى جُنُوبُهُمْ عَنِ الْمَضَاجِعِ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ خَوْفاً وَطَمَعاً

« ils s’arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir… » (Sourate 32 Verset 16)

Frères et sœurs en la foi, imitons le noble prophète dans ses actes, si nous voulons être parmi ceux de sa communauté qui entreront au paradis.

Car il disait que « toute sa communauté entrera au paradis sauf celui qui refuse. On lui demanda : qui refusera d’entrer au paradis, et il dit : celui qui suit ma sunna ira au paradis et celui qui me désobéit a refusé d’entrer au paradis ».

Qu’Allah nous fasse vivre cette nuit du qadr comme Il le veut et nous fasse bénéficier de tous les bienfaits qu’Il y a placé. Qu’Il nous donne la force de L’adorer, puis qu’Il accepte toutes nos œuvres et nous gratifie de Sa miséricorde. Qu’Il nous fasse vivre d’autres laylatul Qadr des années durant cela Lui est facile.

Ô serviteur d’Allah, ceci est un message pour celui qui craint. Implorez donc Allah jour et nuit, profitons de ces dernieres nuits de Ramadan car l’on ne sait pas si nous auront l’occasion de revivre ça dans des conditions d’adorations aussi favorables. Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur tous les Messagers.