LA DEVOTION DANS LA PRIERE

Louange à Allah le Tout Puissant et le Tout Sachant, Il connait ce que nous faisons et ce que nous cachons dans nos cœurs, que Sa paix et Sa bénédiction soient sur Son Messager Mouhammad, sa famille, ses compagnons et sur tous les partisans de la voie droite.

Celui qu’Allah guide, c’est lui le bien guidé, et celui qu’il égare, ne trouvera point quelqu’un pour le guider.

Chers musulmans ! Craignez ALLAH car la crainte révérencielle est la meilleure provision ici bas et dans l’au-delà.

La prière est l’obligation religieuse qui laisse le plus grand effet ; celle qui, lorsqu’elle est délaissée représente le danger le plus terrible. Dans la prière se trouvent les paroles les plus nobles qu’une langue puisse répéter et les gestes les plus nobles que le musulman peut accomplir. Elle est le pilier de la religion et la clef du paradis. Lorsque le prophète quittait ce bas monde, la prière fut sa dernière recommandation. IL disait : « Je vous recommande la prière, je vous recommande la prière et ce dont vous avez la possession » (rapporté par Ahmad.)

Celui qui respecte la prière aura alors affermi la base de sa religion, tandis que celui qui la néglige aura alors négligé sa religion à partir de sa base .La prière est un remède qui guérit les maladies des cœurs et de leurs maux ; c’est la lumière qui fait partir les ténèbres des péchés et des mauvaises actions. ALLAH le très haut dit :

إِنَّ الصَّلَاةَ تَنْهَى عَنِ الْفَحْشَاء وَالْمُنكَرِ

« En vérité la salat préserve de la turpitude et du blâmable » (S 29 V 45.)

Le prophète dit dans un hadith rapporté par Muslim :

« Que pensez-vous si un fleuve se trouvait à la porte de la maison de l’un d’entre vous et qu’il s’y baignerait cinq fois par jour ; lui resterait il de saleté sur son corps ? Les compagnons répondirent : non, il ne resterait pas de saleté sur son corps. IL dit : ceci est l’exemple des cinq prières quotidiennes, ALLAH efface grâce à elles les péchés. » (Rapporté par Muslim.)

Et dans un autre hadith, tout en parlant des mérites des ablutions, le prophète dit :

« S’il se tient debout et prie, en louant ALLAH et en faisant son éloge comme il sied à sa majesté, et qu’il vide son cœur pour ALLAH, il sortira de ses péchés comme le jour ou sa mère l’a enfanté » (Muslim.)

Chers musulmans ! Un acte d’adoration dont les mérites sont ainsi mérite que nous fournissions des efforts pour sa réalisation et son respect. Après l’appel à la prière, les croyants se rassemblent dans les mosquées, s’alignent en rangs serrés et bien ordonnés pour effectuer la prière.

ALLAH dit à cet effet :

قَدْ أَفْلَحَ الْمُؤْمِنُونَ (1) الَّذِينَ هُمْ فِي صَلَاتِهِمْ خَاشِعُونَ(2)

« Bienheureux sont les croyants, ceux qui sont humbles dans leurs prières » (S 23 V1, 2)

Avec le recueillement (humilité) le serviteur rassemble dans sa prière la pureté extérieure et intérieure car le prophète disait dans son inclinaison :

« Mon ouïe, ma vue, mon cerveau, mes os et mes nerfs s’abaissent devant toi » (Muslim.)

Si la prière est embellie par le recueillement (humilité) et que dans ses paroles et actes se trouvent l’obéissance, la glorification et l’amour ; elle empêchera celui qui l’accomplit de commettre des actions immorales et les choses blâmables ; alors son cœur s’illuminera, sa foi augmentera, son désir d’accomplir le bien se fortifiera et l’envie de faire du mal disparaitra.

Le recueillement dans la prière est une chose très importante qui se perd très rapidement et qui est rare surtout à notre époque. Etre privé du recueillement dans la prière fait partie des plus grands malheurs et des plus grandes maladies. C’est pourquoi le prophète demandait la protection d’ALLAH contre cela .Ainsi il disait :

« O seigneur je te demande de me protéger contre un cœur qui ne s’humilie pas devant toi » (rapporté par tirmidhi et authentifié par al Albany)

Malheureusement frères et sœurs en la foi ! Aujourd’hui beaucoup de musulmans manquent de recueillement dans leurs prières, de sorte que celles-ci sont devenues des corps sans âmes et des simples mouvements mécaniques. Attabarany rapporte que le prophète a dit :

« La première chose qui sera enlevée de cette communauté est le recueillement dans la prière, jusqu’à ce que tu n’y verras personne qui sera humble dans sa prière ».

La prière doit être la réjouissance du musulman, sa consolation et ce qu’il désire le plus. C’est pourquoi le prophète disait à Bilâl :

« O Bilâl procure nous du repos avec la prière ».

IL disait aussi :

« On m’a fait aimer de ce monde le parfum et les femmes, mais la réjouissance de mes yeux (quiétude) est dans la prière » (Ahmad.)

Elle était la réjouissance de ses yeux, le plaisir de son âme, le paradis de son cœur et son repos dans ce monde.

Chers musulmans ! L’humilité dans la prière c’est la présence de l’esprit et la concentration du cœur sur les actes de la prière. C’est pourquoi lorsque Aboubacr le véridique était dans sa prière, c’était comme s’il était un poteau et s’il récitait le coran à voix haute dans la prière. Il suffoquait à cause des pleurs. De même lorsqu’Omar Ibn Khattab récitait le coran dans la prière, ceux qui se trouvaient derrière n’entendaient pas à cause des pleurs. Malheureusement, aujourd’hui certains prient avec leur corps et leurs membres, ils remuent leur langue et leur bouche, ils se courbent en s’inclinant et ils prosternent, mais leur cœur ne bougent pas vers le créateur le très haut.

Ils lui montrent la soumission alors que leurs cœurs ne veulent pas se soumettre, ils lisent le coran mais ne méditent pas sur son sens, ils glorifient ALLAH mais ne comprennent pas cette glorification.

Bref ils ont embelli leur apparence et ont couvert leur intérieur. Ils se tiennent devant ALLAH dans sa maison alors qu’en réalité ils sont debout ailleurs devant leurs occupations.

L’on peut voir alors un homme qui a grandi dans l’islam, qui prie depuis très longtemps mais qui n’a jamais complété sa prière, car il ne complète pas l’inclinaison, la prosternation et le recueillement dans la prière ; or celui qui se trouve dans cette situation ne tire aucun profit de sa prière. C’est la raison pour laquelle il utilise les biens des gens illégalement, répand la corruption, accomplit des actes qui s’opposent à la religion et à la morale.

Qu’Allah nous facilite la concentration dans nos prières et nous éloigne des tentations de Satan le maudit.

Frères et sœurs en la foi ! Se juger soi même est le but de ce discours. Faisons donc l’autocritique de nos prières afin que chacun parmi nous voie sa situation.

Le prophète a dit : « L’homme finit sa prière alors qu’il ne lui est écrit que le dixième de sa prière, le neuvième, le huitième, le septième, le cinquième, le quart, le tiers, la moitié » (Abu Daoud.)

Et d’après Abou Quataadah (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :(Le pire voleur est celui qui vole dans sa prière). Ils dirent : « O messager d’Allah ! Comment peut-il voler de sa prière ? ». Il dit : (Il n’accomplit pas convenablement [parfaitement] les inclinations et les prosternations de la prière) ou il a dit : (Il n’aligne pas son épine dorsale [son dos] parfaitement pendant l’inclination et la prosternation) » (rapporté par Ahmed.)

Je vous recommande ainsi qu’à moi-même la crainte d’Allah. Car la crainte révérencielle est la meilleure provision dans ce bas monde et dans l’au-delà.

Chers musulmans ! Celui qui suit le chemin du prophète et sa manière de prier obtiendra le recueillement dans sa prière. Parmi les choses qui aident à obtenir le recueillement nous pouvons en citer ce qui suit :

ü Sortir de bonne heure pour se rendre à la mosquée avec calme, dignité et purification ;

ü Vider son cœur des occupations mondaines ;

ü Dans la prière, ne pas lever les yeux vers le ciel et de se tourner avec les yeux ou par le cœur ;

ü Se débarrasser préalablement de tout ce qui peut troubler le recueillement dans la prière, tels que les habits qui contiennent des dessins ou des écritures et des photos qui le préoccuperont ; de même que les vibrations et sonneries qui proviennent des portables et qui nuisent aux musulmans dans leurs mosquées et leurs prières ;

ü Réfléchir et méditer sur le sens des versets coraniques et les différentes invocations de la prière ;

ü Réfléchir à la grande récompense de la prière.

ü Parmi les choses qui apportent le recueillement dans la prière, la recommandation du prophète : « Prie comme si tu faisais tes adieux ». Celui qui médite sur les situations de nos jours et ce qui arrive aux gens connaitra l’importance de cette recommandation : c’est un remède très efficace pour ceux qui veulent un cœur humble. Car si le serviteur commence sa prière en pensant que c’est son dernier moment dans ce monde, il aura un recueillement parfait dans la prière et il accomplira convenablement les prosternations et les inclinaisons, car le moment du départ pour l’au-delà est proche et c’est comme si la mort s’approchait de lui, il ne détourne donc pas les yeux, n’occupe pas son cœur avec d’autres choses qu’ALLAH et son esprit n’est pas troublé.

O Toi qui prie !

C’est un combat qui fait rage avec le diable que tu es entrain de mener, le combat des suggestions du diable et des pensées, car tu t’es mis dans la position la plus noble et celle qui te rapproche d’Allah le plus, ainsi que celle qui met le diable le plus en colère. C’est pourquoi Satan embellit alors devant tes yeux les plaisirs, il expose des scènes et des distractions, il te rappelle ce que tu as oublié, et il est très content lorsque tu négliges ta prière par le manque de concentration et d’humilité ; afin que tu n’obtiennes aucune récompense, ni aucun mérite après l’accomplissement de celle-ci.

Qu’ALLAH le tout puissant nourrisse nos cœurs de foi et d’amour en Lui, qu’il nous donne l’humilité dans la prière.

Que la paix et la bénédiction d’ALLAH soient sur le prophète Mouhammad, sa famille ses compagnons et tous ceux qui suivront son chemin jusqu’au jour du jugement dernier.